Custom Menu

Latest From Our Blog

| Star Wars 8 et puis quoi ?
Photographe professionnel travaillant dans la mode et l'architecture
Photographe Bruxelles, architecture, mode, portraits, packshots
18169
single,single-post,postid-18169,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive
sw

Star Wars 8 et puis quoi ?

Star Wars 8 est un film dans l’ère du temps, visuellement beau, parfois trop violent et peu novateur.  Si la réalisation plus réussie qu’un Rogue One ou The Force Awaken, recèle de quelques belles trouvailles voire d’intrigues s’intriquant habilement les unes dans les autres, il s’agit plus de la réédition d’une trame scénaristique peinant à se renouveler. malgré une volonté mannifeste de reprendre une ambiance  proche de la  première trilogie.

L’écart générationnel étant là,  le scénario aurait pu proposer une évolution du mythe, quitte effectivement à présenter de nouveaux personnages en laissant derrière ces rebels impétueux contre le côté obscur. Par exemple ce qu’aurait pu être l’Empire après sa débâcle dans l’épisode 6 et inversémment l’Alliance. Comment ce monde intergalactique aurait évolué, plutôt de nous resservir l’histoire en mode 3.0.

Cette nouvelle mise à jour rappelle sur le fond et la forme « Le Retour du Jedi » sans réellement nous émouvoir. Depuis « Le Réveil de la Force », l’Empire s’est reconstitué sous le « Premier Ordre », sans que l’on sache pourquoi, comment de nouveaux personnages pas toujours convaincants reprennent à l’identique les places de ceux imaginés par Georges Lucas qui avait réussi à emmener  le spectateur dans une série de films d’action énergiques et novateurs. Car de la « Force », les nouveaux scénaristes semblent en manquer !

En défnitive, « Le Dernier Jedi » est très long film joliement monté dans une sorte de coquille vide, où les anciens laissent la place aux nouveaux sans grande surprise dans un élan de mièvreries et de bons sentiments. A défaut de refondre totalement un récit reposant sur une histoire passée et s’en servir habilement pour raconter du nouveau… Voilà ce dont beaucoup de fans ou non fans auraient peut-être rêver. Car si le film n’est ni franchement bon ou mauvais, il n’apporte rien de neuf dans la narration…

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.